Vous êtes ici : Accueil > Jeux vidéo FPS

Les FPS sont des jeux vidéo incontournables depuis le début de l'informatique. FPS signifie en anglais "First Person Shooter", "Tir à la Première Personne" en français. Le joueur incarne son personnage et voit l'action à travers les yeux de ce dernier. Partons ensemble à la découverte de ce genre bien spécifique de jeux vidéo. En lisant ce qui suit, vous aurez les bases que doit connaître un bon joueur de FPS cultivé.

Wolfenstein 3D

Le jeu de tir en vue subjective est aujourd'hui considéré comme un genre distinct en soi, mais il est aussi un sous-genre du jeu d'action. À la suite de la sortie de Doom en 1993, les jeux de ce genre étaient appelés des « Doom-like », puis cette expression fut communément remplacée par « first-person shooter ». Wolfenstein 3D, sorti en 1992, est généralement crédité d'avoir inventé le genre, même si depuis, les critiques ont identifié des similarités du genre dans Maze War et Spasim, deux jeux développés en 1973.



En prenant place dans un environnement en trois dimensions, ces jeux ont tendance à être plus réalistes que les jeux de tir en deux dimensions, et ont des représentations plus précises de la gravité, de la lumière, du son et d es collisions. Les jeux de tir en vue à la première personne sur ordinateur sont le plus souvent joués avec un clavier et une souris. Cette combinaison de contrôleur est classiquement considérée comme plus précise que les manettes des consoles de jeux vidéo, qui utilisent généralement deux stick analogique, un pour se déplacer et un pour viser. Il est courant que les mains et les armes du personnage soient affichées au milieu de l'écran et qu'un système d'affichage tête haute montrant des détails sur la santé et les munitions soit placé dans les coins de l'écran. Il est souvent possible d'afficher une carte des environs en superposition du reste de l'écran.



On peut distinguer deux catégories de FPS. Les FPS de la première catégorie sont les jeux dans la lignée des Doom, Quake ou Unreal. Ils sont caractérisés par une vitesse de déplacement très rapide, des armes variées et par une construction complexe des niveaux dans le mode monojoueur. Dans la seconde catégorie sont rangés des jeux tels que les Call of Duty ou les Battlefield. Ils sont caractérisés par une vitesse de déplacement assez lente, une jouabilité se rapprochant du réalisme et une utilisation abondante de déclencheurs (scripts) dans le mode monojoueur.



Depuis le début des années 2000, les jeux de tir subjectif n'ont cessé d'améliorer leur réalisme, aussi bien sur le rendu graphique, les simulations physiques, ou les scénarios. En contrepartie, la consommation d'espace disque et de mémoire a grandement augmentée, et il n'est pas rare de nos jours de voir des jeux utiliser plusieurs dizaines de Go. C'est le prix à payer pour un jeu réaliste disposant d'une bonne campagne solo me direz vous...
L'amélioration du rendu graphique s'est faite progressivement, en utilisant des environnements et des textures de plus en plus détaillées, et surtout en exploitant les technologies les plus récentes des cartes graphiques, comme les shaders. Certains jeux se rapprochent du photoréalisme, comme ceux réalisés par le studio Crytek avec le moteur de jeu CryEngine : Far Cry sorti en 2004, et surtout Crysis sorti en 2007. Les lumières et les ombres, qui étaient auparavant pré-calculées et relativement basiques, gagnent en réalisme, notamment avec Doom 3, l'un des premiers jeux utilisant un éclairage calculé en temps réel.

SkyrimCrysis


Une autre avancée majeure concerne la simulation physique. Half-Life 2, sorti en 2004 et développé par Valve Corporation, utilise le moteur physique Havok et permet au joueur d'interragir avec l'environnement grâce au pistolet anti-gravité, qui est capable d'attirer et de repousser des objets du décor. Le très attendu Half-Life 3, s'il est vrai qu'il sortira un jour, sera tout simplement révolutionnaire d'après les dires de certains joueurs.
En 2007, Portal, également développé par Valve, introduit le portal gun, un générateur de portails qui permet de jouer avec les règles de la physique dans un environnement 3D. L'amélioration des moteurs physiques augmente l'interractivé entre le joueur et l'environnement. Certaines parties des décors peuvent être détruites ou modifiées. Les véhicules deviennent un élément incontourable de ce genre de jeu.



En conclusion, les FPS sont extrêmement répandus de nos jours et parfaitement adaptés aux joueurs sur PC avec le contrôle qu'offre le duo clavier / souris. Si vous aussi vous êtes fan de ce genre de jeux vidéo alors vous êtes au bon endroit très chers internautes! Faites chauffer vos PC ou consoles car ce genre de jeux vidéo que représente un FPS est gourmand en ressources. Cependant vous ne resterez pas de marbre en jouant à ces jeux en vue à la première personne dans la mesure où ils sont très immersifs.


world of warcraft gold