Vous êtes ici : Accueil > Empire Earth 2

Empire Earth II est la suite de Empire Earth. Dans ce second opus, vous retracez l'histoire de l'humanité de la préhistoire au futur, le but étant toujours de détruire ses ennemis. Ce jeu de stratégie est sorti en France en Avril 2005.

Plan de cette rubrique sur Empire Earth 2

















I) Description Rapide :
Le jeu Empire Earth 2 est un très grand jeu de stratégie. Celui-ci comporte 12 civilisations ayant chacune leurs avantages et des unités uniques suivant l'avancement de la civilisation. Le principe de base est toujours le même : amasser des ressources pour arriver à la victoire, c'est un classique.




II) Changement par rapport à Empire Earth 1 :
L'une des avancées les plus visibles est la création des territoires. La carte est partagée en territoires que le joueur peut renommer à sa guise. Le nombre de bâtiments par territoire est limité (deux ports par exemple). Cette restriction oblige le joueur à conquérir de nombreux territoires pour trouver les ressources nécessaires au développement de la civilisation. Les graphismes ont été considérablement améliorés (reflets des nuages sur l'eau, ombres des unités...). On peut cependant regretter le zoom qui nous plaçait à hauteur des personnages et offrait une vue subjective très intéressante. La météo et les saisons font leur apparition, la météo peut varier au cours du jeu et selon les saisons (nuages en été et neige en hiver). Des événements météorologiques intenses peuvent apparaître ce qui ralentit et affaiblit les unités.

Image de Empire Earth 2 Image de Empire Earth 2 Image de Empire Earth 2 Image de Empire Earth 2



III) Principes et explications :
1) Principes de base :
On observe l'apparition d'arbre fruitier permettant de produire de la nourriture de manière illimitée, tout en permettant l'emploi de nombreux citoyens pour la récolte des fruits. On retrouve certaines ressources traditionnelles, tels le bois, la pierre, l'or, la nourriture et des ressources spéciales qui sont l'étain, le fer, le salpêtre, le pétrole et l'uranium. Au niveau des ressources traditionnelles, on remarquera que les sites d'extraction ont une production illimitée. Le bois n'est pas une ressource illimitée, mais le fait que chaque arbre vaille 1400 unités de bois compense largement ce fait. Bien évidemment les sites de pêches ne sont pas illimités. Dans ce second opus, la pêche a une place moins importante, car il y peu de sites, et que le développement des sites de pêches coûtera plus cher et sera moins rentable, que des fermes ou l'exploitation d'arbre fruitier. Les ressources spéciales sont débloquées progressivement, en fonction de l'avancement technologiques. Et il n'est pas conseillé d'investir beaucoup de ressources dans la collecte des premières ressources spéciales, car si l'avancement technologique est rapide, les stocks de ces ressources deviendraient inutiles.

2) Principes économiques annexes :
Importante innovation, on peut établir des lignes commerciales entre ses propres marchés. De plus ces routes commerciales rapportent autant que celles entre diverses nations, à la condition que les marchés soient suffisamment éloignés. De plus, il y a un avantage à cela, si les frontières sont suffisamment défendues, les routes commerciales ne seront pas attaquées. Et si le joueur a joué en mode dernier survivant, il pourra avoir des routes de commerces tout le long de sa partie. Relier ses marchés par des routes permettra d'augmenter de manière significative les revenus, par accroissement de la vitesse des caravanes. Au niveau technologique, on ne dépense plus de ressources pour augmenter dans les âges, car dorénavant on utilise des points de technologies, que l'on peut produire de trois manières. La première, en mettant trois citoyens en garnison dans une université. La seconde, en mettant deux prêtres en garnison dans un temple. La troisième, est uniquement disponible pour les civilisations occidentales. Lorsqu'elles ont construit la porte de Brandebourg, pour cinq unités tuées, elles génèrent un point de technologie. Il faut également développer un minimum de six technologies par âge pour pouvoir accéder au suivant.
Mais il est très utile de développer toutes les technologies, cela pourra apporter un bonus non négligeable, et aider à remporter des couronnes.

3) Principes militaires :
Les âges sont au nombre de 15, mais Empire earth 2 est moins futuriste. Donc à l'âge 15, les unités employées sont des améliorations des forces armées d'aujourd'hui (cependant on peut quand même noter la présence de rayons laser).

On peut noter le présence d'espions, qui pourront saboter de manière temporaire les bâtiments ennemis, empoisonner les forces ennemies (en ayant préalablement empoisonné un stock de ressources). On peut également obtenir des informations sur l'ennemi, ce qui peut être intéressant, dans le cas où la carte n'est pas dévoilée. Les espions sont furtifs et ne peuvent être repérés que par les forteresses, les avant-postes, et les espions.

L'artillerie prends une place nettement plus importante, dans les derniers âges, la meilleure combinaison est artillerie-cavalerie. Bien que cet ensemble soit vulnérable aux raids aériens. L'infanterie, a dans les premiers âges un rôle prédominant qu'elle perdra dans les âges futurs.

Le joueur peut miser sur des moyens aériens massifs, il est toujours possible de faire des hélicoptères, les chasseurs de types intercepteurs et bombardiers sont toujours présents, bien que les modèles de chasseur bombardier aient disparus. On retrouve forcément le bombardier atomique, qui doté d'une puissance impressionnante est tout aussi capable de détruire d'importantes formations armées, ou de détruire de nombreux bâtiments. Il dispose de l'avion de parachutiste, qui outre un coût élevé, contient dès sa fabrication, de nombreuses unités d'infanterie, qu'il pourra larguer sur le territoire ennemi. Après que les troupes soient larguées, il disparaît.

La marine peut-être tout aussi importante, mais le joueur a plutôt tendance à la délaisser, évidemment dans des batailles entre îles, elle aura un rôle de premier plan.

Avec l'apparition des territoires, le nombre de défense va être limité par territoire. On pourra mettre 2 forteresses, 7 avant-postes, 6 batteries anti-navires et 6 batteries anti- aériennes. Les forteresses sont de gros bâtiments ayant de nombreux points de vie, et étant dotés d'une importante puissance de feu. Les unités efficaces contre elles sont les bombardiers et l'artillerie. Il y a les avant-postes qui sont redoutables contre l'infanterie et les blindés. Seule l'aviation et l'artillerie en viennent facilement à bout. Ils peuvent également repérer les espions et abattre les hélicoptères. Le joueur peut construire de manière importante des murs, les portes sont créées dans un espace de murs. Également au niveau des pylônes qui apparaîtront on pourra bâtir des tours contre des ressources, et dont le nombre est limité à 6 par territoire.

On pourra également bâtir des silos de missiles, qui permettront de lancer des frappes stratégiques. C'est une aide efficace, si le joueur est plutôt défensif, car en restant retranché, il peut frapper les endroits vitaux de l'ennemi. Un joueur offensif, peut également s'en servir pour toucher des points vitaux de la défense ennemie ou pour frapper l'armée ennemie si elle est retranchée, et immobile. Utilité, si vous savez que votre allié, va bientôt vous trahir, vous pouvez tirer des missiles sur ses unités, les radiations résultantes tueront ses unités, a part cela, le seul moyen de tuer des unités alliés et de tirer et détruire un pont, qui n'est pas à un de nos alliés. Car on peut détruire ses propres ponts et ceux de l'ennemi ou d'un joueur neutre. La chute du pont entrainera la mort des unités qui le traverse et des radiations mortelles.

Il y a de nombreuses unités de combat, cependant préférez les unités de tir, qui auront un meilleur rendement au combat.

Il est aussi possible d'améliorer ses unités en les passant vétérans puis élites. Ce qui améliore leur vie et leur puissance.

A la fin des parties, il y a un résumé qui fournira les données économiques et militaires. On pourra ainsi avoir les résultats numériques des combats, et les rapports unités tuées / unités perdues, ce qui fait chaud au cœur quand on a réussi un rapport de 19 contre un joueur en mode normal. Il y a aussi le rapport valeur des unités tuées / valeur des unités perdues.


IV) Récompenses et bonus :
Atout important, le joueur peut gagner des couronnes qui sont au nombre de trois et qui permettent d'avoir temporairement un bonus. Les trois couronnes sont :

**la couronne économique : qui peut apporter un bonus sur le ramassage des ressources, ou une baisse du coût des unités, ou un apport de citoyens gratuitement. Pour la gagner, il faut avoir beaucoup de bâtiments économiques, beaucoup de citoyens, avoir et ramasser beaucoup de ressources, et rechercher des technologies économiques.

**la couronne impériale : elle donne de nombreux bonus, points de recherche plus rapide, unités plus rapide, la piraterie, une augmentation de la portée de tir. Elle permet aussi pendant qu'on la possède de gagner des territoires non adjacents au sien, simplement en implantant un hôtel de ville, alors qu'autrement, il faudrait construire une forteresse (en avis de joueur, c'est la moins intéressante, même si elle peut servir). Pour la gagner, il faut avoir de nombreuses routes, de nombreux bâtiments, beaucoup de ressources et de territoire, et faire des technologies impériales (qui sont intéressantes en général).

**la couronne militaire : elle donne des bonus à certaines classes d'unités qui auront plus de vie, et infligeront plus de dégâts, le bonus est à choisir en fonction du style du joueur. On la gagne, si on tue beaucoup d'ennemis, si on a une grosse armée, et si on recherche de nombreuses technologies militaires, aussi les bâtiments militaires comptent.

Toutes les couronnes ne durent que 300 secondes, après ce délai, la couronne est remise en jeu.

Les merveilles ne sont plus qu'au nombre de trois, et selon l'appartenance géographique réelle des civilisations jouées.

Elles peuvent apporter des bonus importants, comme gagner un point de technique pour un ennemi tué. Ou permettre de transporter instantanément et sans danger un certain nombre d'unités mises en garnison dans une forteresse.

Image de Empire Earth 2 Image de Empire Earth 2 Image de Empire Earth 2 Image de Empire Earth 2



V) Tactiques :
Avant tout qu'un joueur soit offensif ou défensif, il faut un grand nombre de territoire. Ce qu'il faut toujours éviter, c'est d'avoir un territoire à soi entièrement encerclé par des territoires d'autres joueurs. Car en cas de guerre, il tombera rapidement. Également, lorsque les combats débutent, il est intelligent d'avoir ses territoires collés les uns aux autres, de manière à obtenir la meilleure résistance possible.

Pour une tactique offensive, le joueur doit concentrer ses troupes contre un territoire ennemi faiblement protégé, afin de pouvoir soumettre rapidement des territoires à l'ennemi, et ainsi l'amener à la défaite. Quand on est à l'âge 15 il peut-être très utile d'utiliser les silos de missiles pour frapper les points névralgiques de l'ennemi, cependant, il en faut un grand nombre pour assurer rapidement un raid efficace. Car le joueur attaqué essaieras de rebâtir ses défenses ou ses bâtiments de productions, et ne verras pas forcément débouler sur lui votre armée, ce qui devrait vous permettre de gagner plusieurs territoires, qu'il suffira de tenir.

Pour une tactique défensive, On peut se retrancher derrière de lourdes fortifications, le mieux étant de contrôler toute la carte en largeur pour pouvoir assurer une résistance optimale, et aussi, de mettre des murs entre ses territoires frontaliers, et entre l' « arrière pays », dans l'éventualité où un assaut percerait les défenses. Et on peut utiliser les espions, pour repérer les cibles que l'on pourra détruire, soit en adoptant une technique offensive, soit en lançant des tirs balistiques atomique, qui éliminerait les principales forces ennemies. Soit l'achever avec des missiles, soit l'achever avec un bombardement aérien, ou tout simplement un assaut au sol.

On peut imaginer de nombreuses combinaisons d'unités, dans les premiers âges, avant la découverte des blindés, la formation archers (ou mieux), à ce qui se reprochera des piquiers sera une combinaison intéressante pour anéantir l'armée ennemie. Cependant, il faudra tout de même disposer de quelques unités de cavalerie ne serait-ce que pour poursuivre l'ennemi, ou servir d'éclaireur. L'utilisation d'armes de siège est recommandée dans le cas où il y aurait des fortifications ennemies. L'infanterie, pourra rapidement prendre le contrôle des bâtiments ennemis, bien que ce soit plus lent que leur simple destruction, l'attaquant disposera d'infrastructures prêtes à aider les forces offensives.

Dans les âges ultérieurs, on peut toujours utiliser des formations massives d'infanterie, mais la stratégie artillerie et cavalerie est alors conseillée, même si avec l'apparition de l'hélicoptère quelques unités d'infanteries s'avèrent utiles pour les réduire à néant. Même si à ces époques, le joueur pourra utiliser des moyens aériens. Cependant, il faut éviter d'utiliser trop de moyens aériens, sauf pour la défense. Car l'ennemi aura vite fait de bâtir des défenses anti-aérienne. Cependant un bombardement occasionnel avant l'assaut au sol ou maritime est une bonne stratégie. Dans ce jeu, qui privilégie les attaques massives, les groupes commandos ne sont pas forcément très utilisés, cependant, ils peuvent donner du mal à un joueur étendu. Car s'il est attaqué en de nombreux points par des petites formations d'artillerie et de cavalerie, il mettra du temps à toutes les éliminer, et même certaines pourront se retirer après avoir causé de nombreux dégâts et rejoindront l'armée principale, qui pourra alors lancer un assaut massif, sur les défenses ennemies.

Il y a aussi la possibilité de mener une blitzkrieg, en bombardant impitoyablement pendant une courte période et un lançant ensuite un raid massif.

Il y a la stratégie « overlord » qui pour être bien exécutée demandera 2 façades maritimes, les ennemis seront opposés. À ce moment, il faudra avoir beaucoup d'unités pour réussir l'assaut. Un raid aérien sur les défenses côtières et sur la flotte ennemie, dans le même temps faire en sorte que les avions de parachutistes ou les grands avions de parachutistes passent pour éviter des pertes face à la DCA. Des troupes d'infanterie seront derrière les lignes ennemies et occuperont le joueur adverse, ensuite, il faut lancer le débarquement, d’abord des navires de guerre pour occuper les éventuelles défenses maritimes et le reste de la flotte ennemie. Les transports devront accoster rapidement et libérer une importante formation d'artillerie et de cavalerie pour anéantir rapidement les défenses adverses. Quelques unités d'infanterie pourront accompagner les troupes de choc. Aussi dans un deuxième temps, un peu plus tard, il faudra débarquer des renforts et des citoyens pour bâtir une base chez l'ennemi, et il suffira d'enfoncer les défenses ennemies jusqu'à sa destruction totale. Selon l'âge technologique quelques tirs de missiles peuvent aider l'offensive.

Pour contrer ma tactique « overlord » qui est bien, mais pas infaillible, bien qu'excellente même contre les ordis en très difficile, je vais vous proposer quelques conseils. Sur les côtes, concentrer les batteries anti-navires, mettre de manière proche des canons antiaériens. Légèrement plus loin placer des avant-postes hors de portée de la mer mais qui devront pouvoir tirer sur d'éventuels agresseurs qui s'en prendraient aux défenses. Derrière les avant-postes, mettez un mur agrémenté de portes et de tours. Protéger l'hôtel de ville avec 2 forteresses et, à l'arrière, mettez des sites de productions d'unités. Aussi, prévoyez des groupes de combats prêts à renforcer le dispositif. Prévoyez des patrouilles aériennes et des hélicoptères. Et garder des groupes de cavalerie et de blindés prêts à rejeter l'ennemi à la mer. Prévoyez également des navires de guerre, avec cela vous résisterez à un débarquement « overlord » (bien sûr si l'ennemi emploi des centaines d'unités, les défenses craqueront, sauf si vous avez une grosse armée), bien sûr, vous pourrez lancer un raid massif à partir de vos positions, voire un débarquement « overlord ».

Il y a une tactique généralement appréciée des joueurs, mais qui ne peut se dérouler que dans des cartes particulières et adaptées. Un joueur tout en maintenant ses défenses avec une poigne de fer, pourra tirer sur l'ennemi avec des têtes nucléaires, et utiliser le bonus occidental de déploiement rapide, ou tout simplement soit des hélicoptères de transport, soit des avions de parachutistes pour atteindre l'ennemi dans le dos. Capturez un hôtel de ville, et attaquez l'ennemi de l'intérieur de sa base, ce qui l'affaiblira énormément et un simple assaut l'achèvera. (tout du moins ça marche contre des ordis en mode très difficile).

De plus, lorsque l'on affronte l'ordinateur, ce dernier a tendance à envoyer les troupes par petit nombre (3 à 5 unités) ce qui peut permettre une destruction rapide du groupe.



VI) Cheats/Codes pour Empire Earth 2 :
Vous voulez toutes les cheats sur Empire Earth 2? Alors si vous souhaitez vous amuser, cliquez ci-dessous afin de voir tout les codes sur ces deux jeux. Bien sûr votre niveau n' augmentera pas si vous utilisez les cheats mais ils peuvent vous servir à comparer les unités entre elles au combat, à tester les batiments et plein d' autres choses beaucoup plus facilement qu' en partie normale sans les codes.






VII) Téléchargement :
Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs wallpapers du net, on vous propose de les télécharger ici en cliquant sur le bouton ci-dessous.