Vous êtes ici : Accueil > Battlefield 2142 > Armes et véhicules du jeu

Battlefield 2142 est un jeu vidéo de FPS. Cliquez sur les mots en rouge afin de voir l'image associée à la description de chaque arme ou de chaque véhicule.

Les Utilitaires :

Le Couteau : Existant déjà dans battlefield 2 et même avant, le couteau est très utile lorsque l’on recharge et qu’on tombe sur un ennemi. C’est l’équipement de base d’un soldat.

Le IT-33 : Il permet à un soldat de réduire sa visibilité de 90%. Permet en outre à l’utilisateur de masquer des véhicules, mais une fois activé, il ne peut plus se servir de ses armes jusqu’à l’extinction du IT-33. Il est utilisé la plupart du temps par la classe Sniper.

Le SLSB : il permet à des joueurs de respawner partout où la balise est placée. Seulement utilisable pour des chefs de peloton. Cependant, il est facilement destructible, et vous pouvez également être facilement tués pendant que vous respawnez.

La sentinelle de soutient A12 : Situé dans les positions de défense principales, la sentinelle de soutient A12 combine la détection de mouvement par infra-rouge avec le balayage optique pour éliminer tout ennemi en aproche dans un périphérique de moyenne portée pour assaillir l’ennemi dans un périphérique à moyenne portée. L’autorité A12 est déployé par des soldats de soutien.

Le défibrillateur : Semblable à ceux de Battlefield 2, les défibrillateurs sont employés pour réanimer et soigné les soldats se trouvant dans état critique. Seul un médecin qualifié peut l’employer.




Les Explosifs :

Le RDX : Semblable à son prédécesseur, le C4, le RDX est un explosif activable à distance via un détononateur, sont composés externe plastifié est enduit d’un procédé chimique adhérant à n’importe quelle surface autre que le cuir de vos gants (ouf). Le RDX est également connu sous l’appellation C-7 et est employé par la classe reconditionnée.

Le FRG-1 : À Jeter, le FRG-1 est une grenade modernisée de fragmentation, substituant le remplisseur traditionnel de TNT avec la composition fortement volatile H2.

La V5 : La grenade EMP (electro-magnetic pulse:Pulsatioon électromaniétique), ou encore dit V5, libère à l’impact une onde électromagnétique qui détruit ou paralyse l’ensemble des circuits imprimés présent dans son radius, Ainsi les véhicules voisins sont temporairement neutraliser tout comme les dispositifs électroniques, tels que les armes du titan . Il faut compter au moins deux EMP pour neutraliser un Mécha (walker) sur une courte période.

L’APM : C'est une mine de fragmentation directionnelle produisant d’un modèle d’explosion en forme d’hélice. Cette mine agit semblablement à la Claymore de BF2, réagissant aux ennemies qui se mouvois à proximité leur étant souvent fatal. L’APM ne fais toutefois aucun dommage aux véhicules blindés.

L’II-29 : L’II-29 magnétique est une version sur terre moderne de la mine navale et amarrée, en utilisant un TDD magnétique (dispositif de détection de cible) à la voie sur les véhicules ennemis. Utilisé principalement par les supports.

La mine EMP : Utilisée par l’ingénieur, elle pemret l’immobilisation sur une courte durée de tous les véhicules qui la déclenche.

Le RD-4 : Robot de pointe (=possibilités de vol plané!). Les Drônes ont différentes tâche assignable, comme indentifier les positions ou simplement ouvrir le feu sur tout ce qui n’est pas allié. Le RD-4 Dtus est un drône de reconnaissance à longue portée employé pour identifier le mouvement des forces ennemies dans la zone. Il est seulement utilisable par des chefs de groupe. A un effet semblable à un UAV, mais avec une gamme beaucoup plus petite. Seulement un chef de groupe est autorisé à employer des drônes.

Le SD-8 Accipiter : C'est un drône volant sans-pilote avec des possibilités d’assaut, armées d’un traqueur optique et des autocannons multitubes rotatif. Seul un chef de groupe est autorisé à employer des drônes.



Les Armes :

Union européenne :

Classe : Recon : Met le feu à un dard de jouronium dans une configuration semi-automatique. La puissance de grande précision et élevée a un inconvénient : un recul élevé. Il y a un système avançé de stabilisation intergrale pour permettre la dérive surmontée du museau. Sur la distance c’est l’arme du choix, mais ne vous sera pas d’une grande utilité sur une cible trop proche.

Classe : Assaut : Arme semi-automatique de qualité en matière de cadence/précision. Permet par sont poids alléger une mobilité des plus apréciables qui en fait l’arme d’excellence pour les actions nécéssitant rapidité et efficacacité.

Classe : Soutien : Mitrailleuse très efficace est composé d’un alliage en micro-jouronium, qui élimine la nécessité de changer les barils. Son système informatique détecte la surchaufe de l’arme et interrompt la possibilité de mise à feu tant que l’arme n’à pas refroidit. Généralement les mitrailleuses légères sont des armes de soutien léthal par leur grande puissance de feu et une cadence de tir élevé, au détriment de leur précison. Idéal pour des tir de couverture, dégager ou garder des passages étroits. L’arme n’est toute fois pas matière à discrétion.

Classe : Sapeur : Lance roquette de précision, le AV-1B embarque 4 micro roquettes par chargeur. Son système de guidage permet au 4 projectiles d’atteindre leur cible sans se percuter tout en corrigeant leur trajectoire. La détonation se fait à l’impact par mélange chimique classic ponctuer micro-fission à la pointe du projectile permettant de contionner des dégâts de pénétration important qui en font l’arme de choix pour la destruction de toutes structures blindées.

Coalition Pan Asiatique (CPA)

Classe : Recon : Le park 52 a une portée de haut rapport optique qui permet au tireur isolé un champ visuel à longue portée, alors qu’un bipod intégré fournit la stabilité accrue en position encline. Son système futé d’AI-IFF vous laisse distinguer l’ami et l’ennemi. Les munitions sont un dard en cristal, mise à feu par un allumage de laser.

Classe : Assaut : D'une capacité comparable à celle du SCAR 11 de l'UE, le Krylov est un fusil d'assaut adopté par l'infanterie sur le ligne de front. Il utilise des munitions perforantes sans étui et souffre d'un gros recul en raison de sa légéreté. Grâce à son diffuseur de chaleur intégré, ce fusil de la CPA reste tout aussi performant, malgré les conditions hivernales. Considérablement dangereux, mais handicapé par un manque de précision en tir automatique, le Krylov FA-37 est souvent utilisé en coup par coup : sa lunette de tir maintenue en position fixe lui confère alors un niveau de précision optimal.

Classe : Soutien : Le tir plus petit, munitions nitrocellulose-moulées et caselées, le Shuko K-80 revendique une capacité plus élevée d’agrafe, ayant pour résultat le rechargement moins fréquent. Construit en utilisant les mêmes polymères de lightwheight. Son agrafe est plus grande que le Binachi FA-6 des forces de l’UE.

Classe : Sapeur : Le Sudnik VP antivéhicule met en oeuvre un missile à guidage optique dont la charge peut perforer plus de 60 cm d'acier. Les différents étages de cette charge permettent au Sudnik de déjouer les blindages réactifs classiques sans que cela ne nuise à son efficacité globale.



Les Véhicules :

Union européenne :

Hélocoptère de l’UE : UD-6 Talon : L’hélicoptère de combat UD-6 Talon a tout simplement été conçu pour tuer. Souple et redoutablement meurtrier, cet aéronef ultramoderne est prévu pour deux occupants. Avec son système de décollage et d’atterrissage vertical, il allie un arsenal polyvalent et un profil de vol flexible unique qui lui permettent de frapper aussi bien des cibles terrestres qu’aériennes, avec une puissance et une précision exceptionnelles. Le tireur dispose d’un lance-missiles thermobarique à orientation de poussée et fortes impulsions, avec tir pneumatique automatique ultrarapide, et le pilote d’un système lance-roquette. Son alliage de protection double couche, avec garniture maillée en uranium appauvri, est suffisamment robuste pour supporter des tirs nourris, sans entraîner une surcharge ou une rigidité excessives qui pourraient nuire à la maniabilité de cet hélicoptère.

Char lourd de l’UE : A-8 Tiger : Le A-8 Tiger est la nouvelle version des chars blindés de la série A, avec un système blindé réactif non explosif en complément à sa construction en alliage standard. Un système de défense actif supplémentaire permet au Tiger de supporter les attaques à l’artillerie lourde et aux missiles. Un couple moteur et un rapport puissance/poids optimisés offrent au Tiger monté sur chenilles une mobilité et une vitesse accrues sur des terrains accidentés. Equipé d’un canon principal commandé par le pilote et d’une arme à répétition rapide à fort calibre en seconde position, ce char oppose une puissance de feu redoutable aux fantassins et véhicules blindés au sol.

Véhicule d’attaque rapide de l’UE : MK-15 Bandit : Rapide et souple, MK-15 Bandit abrite trois servants. Ce véhicule rapide d’attaque 4×4 haute performance est utilisé principalement pour le transport tout terrain, sur la ligne de front et sur le champ de bataille. Blindé exclusivement au moyen d’éléments céramiques légers et de plaques en Triplex, la toute dernière fibre aramide synthétique résistant au feu, le Bandit sacrifie sa protection au profit de sa rapidité, caractérisée par un propulseur à plasma pulsé (PPP) qui lui permet d’effectuer de brusques et brèves accélérations. Le Bandit est doté d’une seule arme à répétition anti-infanterie de moyen calibre.

Arpenteur de combat de l’UE : L-5 Riesig : Ce que l’Arpenteur de combat L-5 Riesig perd en vitesse de déplacement, il le récupère au centuple en portée et en puissance offensives. Cette unité bipède nouvelle génération peut traverser presque tous les terrains. En outre, son point d’observation en hauteur avec une vue à grande distance et une visée multidirectionnelle lui confèrent un avantage significatif sur les éléments à l’horizontale peu élevés. Destiné à deux servants, l’Arpenteur est équipé de toute une gamme d’armements, notamment deux canons à tir rapide et un double lance-missiles à autoguidage infrarouge. Son blindage multicouche associe un acier et des plastiques stratifiés que renforcent des matériaux absorbant l’énergie cinétique et la chaleur. Son système de défense actif automatique l’aide à résister aux tirs de roquettes aériennes et terrestres.

Transport de personnels d’assaut de l’UE : AMV-2 GroundHog : Le transport de personnels spécialisé AMV-2 Groundhog sert à emmener les troupes d’infanterie là où le conflit fait rage. Ce moyen de transport pratiquement impénétrable est fortifié grâce à un blindage multifacette : son treillis en polymères amalgamés situé sous cinq couches alternatives de plaques acier et céramique est enduit avec du Kevlar résistant aux températures extrêmes. Le pilote est armé d’un lanceur électromagnétique pour désactiver les véhicules ennemis suffisamment longtemps pour pouvoir leur échapper. Certaines variantes du AMV-2 sont même équipées de nacelles d’assaut éjectables que les soldats peuvent mobiliser contre les cibles aériennes.

Transport aérien de l’UE : UD-12 ShepHard : Le UD-12 Shepherd a été développé avec un seul objectif : convoyer les personnels militaires au sein même des champs de bataille. Les soldats sont largués via des nacelles sphériques de débarquement rapide. Lent, mais souple au niveau de la direction, mariant une propulsion par réaction multisource et la technologie d’aéroglisse, le Shepherd est conçu pour se déplacer à moyenne altitude sur de longues distances. L’UD-12 est doté d’un blindage composite électrisé, doublé de fibres Nomex, et compte sur deux armes automatiques de moyen calibre montées sur bipied pour repousser ses assaillants.

Union Panasiatique :

Hélicoptère de la CPA : Type 4 Daragon : Quel que soit son environnement de combat, la plate-forme mobile aérienne polyvalente Type 4, à l’instar de son équivalent de l’UE, offre une maniabilité et une puissance de tir exceptionnelles. Très justement baptisé Doragon (pour ‘Dragon’), avec tout un éventail d’armements complété par des systèmes de protection actif et de commande de vol ‘anticipé’ haute technologie, cet engin d’assaut est ultramobile et ultrapuissant, et s’adapte à un grand nombre de situations. L’arsenal du Type 4 comprend une batterie de missiles semi-intelligents exclusivement réservés aux objectifs thermodétectables à faible portée.

Char aéroglisseur de la CPA : Type 32 Nekomata : Utilisant une technologie de pointe de lévitation à commande pneumatique, le char aéroglisseur Type 32 Nekomata est le dernier-né du combat de blindé. Il affiche une mobilité inégalée sur quasiment tout type de terrain. Comparable au A-8 Tiger, le Nekomata est constitué d’un alliage technologique appartenant à la famille des blindages réactifs non explosifs. En outre, il utilise un système de défense actif pour repousser les attaques aériennes de forte puissance. Ses capacités d’attaque sont égales à celles du A-8, avec un canon commandé par le pilote et une arme à répétition en seconde position.

Véhicule rapide d’attaque de la CPA : UAZ-8 Ocelot : En 2032, la CPA a développé le véhicule rapide d’attaque UAZ-8 Ocelot d’après un prototype du Bandit qu’elle avait volé. Elle a ainsi cré un moyen de transport tout terrain souple et ultrarapide, à l’image de son modèle. Bénéficiant d’un blindage agrégé en résine à base de carbure de bore remplaçant la céramique matricielle du Bandit, le UAZ-8 Ocelot sacrifie légèrement son niveau de protection au profit d’une vitesse maximale de 8 km/h. Comparable à ses pairs, le UAZ-8 Ocelot effectue également de brèves accélérations grâce à son dispositif d’injection à base d’hypochlorite par oxydation du carburant.

Arpenteur de combat de la CPA : T-39 Bogatyr : Pour faire face aux changements climatiques à grande échelle qui ont durement altéré la surface de la planète Terre, les forces militaires de la CPA ont développé un véhicule d’assaut à structure anthropoïde plus polyvalente. Plus tard copié par les forces de l’UE sous la forme du L-5 Bogatyr, l’Arpenteur de combat T-1 de la CPA a définitivement modifié les règles de la guerre. Sa version la plus récente, le T-39 Bogatyr, est dotée d’un blindage complet hautement résistant et d’un système de défense actif embarqué. En outre, le T-39 propose tout un assortiment d’options d’attaque, notamment des roquettes à impulsions à guidage radar et à fort potentiel de détérioration, ainsi qu’une paire de solides canons automatiques.

Transport de personnels d’assaut de la CPA : BTR-4 Romanov : Pratiquement identique au X-81 Groundhog, le BTR-4 Romanov fournit aux fantassins un moyen hautement sécurisé pour pénétrer sur les zones où le combat fait rage. Certains modèles du Romanov dotés d’une nacelle d’assaut prête à l’emploi sont des véhicules d’assaut très efficaces contre les Titans : ils projettent les troupes d’infanterie directement là où elles ont besoin de frapper, près de leur but. A côté du pilote se trouve une arme automatique de moyen calibre fonctionnant par emprunt de gaz, ainsi qu’un lance-grenades électromagnétiques visant à immobiliser les véhicules ennemis. Le tireur dispose d’un mortier automatique de moyenne portée.

Transport aérien de la CPA : BTR-20 Yastreb : Comparable à l’UD-12 Shepherd, son homologue de l’UE, le BTR-20 Yastreb se déplace lentement et demeure très exposé. Facilement repérable, ce transport aérien blindé est pourtant optimal en matière d’évacuation et de largage de personnels. Par opposition au Shepherd et à son système électrisé, le Type 20 de la CPA a préféré opter pour un blindage réactif autorégulé, complété par un autre matériau synthétique en Triplex. Tout comme l’aérodyne de transport de l’UE, le Yastreb est vulnérable en cas d’attaque avec seulement deux seules armes d’assaut mises à la disposition de ses passagers.